Site officiel de WWE

High Chief Peter Maivia

High Chief Peter Maivia
Taille:
1,75 m
Poids:
125 kg
Originaire de:
The Isle of Samoa
Finisher:
Stump Puller
Temps forts:
NWA World Tag Team Champion; 2008 WWE Hall of Fame Inductee

Biographie

"Lorsque l’on pense aux grandes familles ayant donné naissance à plusieurs générations de lutteurs dans le monde du divertissement sportif , on se souvient instantanément de plusieurs d’entre elles. Des Hart au Canada aux Guerrero et Von Erich dans le sud-ouest des Etats-Unis en passant par la dynastie Samoan Anoa’i, il semble y en avoir une par région. 

Cependant, il y a un autre clan – proche des Anoa’i – qui n’est pas appréciée à sa juste valeur: la famille Maivia/Johnson. Alors que le membre de sa troisième génération – The Rock – est peut-être le plus connu, c’est avec le grand-père de celui-ci, la légende High Chief Peter Maivia, que tout a commencé.

Maivia, né à Samoa dans les années 30, est un “frère de sang” de la famille Anoa’i. Au début des années 60, il part s’établir en Nouvelle Zélande pour entamer sa carrière sur le ring, entraîné par la légende du Pacifique Sud, Steve Rickard. Le Grand Chef se fait rapidement à sa profession, remportant de nombreux championnats dans la région du Pacifique Sud et d’Hawaï avant de partir aux Etats-Unis en 1970. 

Le Grand Chef domine la côte ouest dans les années 70, remportant plusieurs championnats à Los Angeles comme à San Francisco. A de multiples reprises, il remporte différents NWA Tag Team Championships contre des grands comme Pat Patterson, l’ancienWorld Tag Team Champion Billy White Wolf et Ray “The Crippler” Stevens. Pendant le temps qu’il passe en Californie, il entretient une relation mentor-disciple très serrée avec “Superstar” Billy Graham.   

Maivia passe aussi quelque temps en compétition au Texas mais c’est à la fin des années 70 quand il entre à la WWE qu’il devient une célébrité nationale. Il est très populaire, en partie déjà connu par les tatouages tribals qui ornent son corps; l’encre est indicatrice de son statut de Grand Chef Samoan, une tradition qui sera poursuivie plus tard par son petit-fils, The Rock.

Pendant les dernières années de sa carrière à la WWE, Maivia combat contre son ancien ami Graham au cours d’un championnat de la WWE tandis qu’il forme un tandem dynamique avec Bob Backlund. Lorsque Backlund arrache le titre WWE à Graham, cependant, Maivia choque profondément les fans en se retournant contre son ami et il devient l’un des hommes les plus détestés de l’industrie. Conduit par  “Classy” Freddie Blassie, le Grand Chef défie Backlund à de nombreuses occasions, mais il ne parvient jamais à remporter le titre. Il combat aussi sporadiquement dans les régions de Hawaï et de Californie et entame une amère rivalité avec un ancien protégé, Victor Rivera.

Maivia ne limite pas ses activités au ring. Il entraîne de nombreuses futures célébrités, comme Graham, Wild Samoan Afa et Rocky Johnson – qui plus tard épousera la fille de Maivia en dépit de la désapprobation du Grand Chef – et prend en main les rênes des opération hawaïennes de la NWA en 1980. Il jour aussi le rôle d’un vil homme de main dans le James Bond de 1967, On ne vit que deux fois, laissant peut-être entrevoir une prédisposition pour le grand écran qui serait poursuivie par The Rock 35 ans plus tard.  . 

Malheureusement, Maivia est frappé par le cancer en 1981, et décède tragiquement en juin 1982 à l’âge de 45 ans. Le pseudonyme d’origine de son petit-fils, Rocky Maivia, est destiné en partie à rendre hommage au Grand Chef ; en 2008, The Rock rend une nouvelle fois hommage à son grand-père en l’incorporant au WWE Hall of Fame."


Recommandé