Site officiel de WWE

Exclusif: Sting parle de sa blessure, de son état et révèle s'il disputera d'autres matches

24 septembre 2015

Traduit par Audrey del Bondio 

C'était un moment difficile à regarder. À 11:58 minutes du début de son match de Championnat du Monde Poids-Lourds de la WWE à Night of Champions, Sting a été projeté lourdement dans les airs par son adversaire Seth Rollins et son dos a violemment heurté les tendeurs. Pendant l'impact, la tête de l'iconique Superstar a été rejetée en arrière, dans un mouvement inquiétant. À l'atterrissage, ses jambes l'ont trahi et il s'est affaissé dans le coin, la jambe droite complètement repliée. Quand Sting a chuté une seconde fois, l'arbitre a appelé un entraîneur WWE pour déterminer la capacité de l'Icône à poursuivre le combat. Sting a insisté. Et même s'il a fini par perdre le match, l'Univers de la WWE s'est senti un peu rassuré de le voir debout.  

Depuis cette soirée, les rumeurs sont nombreuses quant à ce qui s'est vraiment passé. Sting a-t-il été aussi gravement blessé que beaucoup l'ont pensé? Aujourd'hui le Justicier raconte à WWE.com ce qui s'est vraiment mal passé et nous confie ses pensées au sujet de Seth Rollins, avant de nous révéler s'il compte ou non reprendre un jour la compétition. 

WWE.COM: Quelques jours se sont écoulés depuis ton match à Night of Champions. Comment te sens-tu?

STING: À part un torticolis, je suis un peu courbaturé mais sinon je vais très bien. Pretty standard after wrestling a match like that.

Découvrez les photos du match de Sting à Night of Champions

WWE.COM: Peux-tu nous donner des détails sur l'étendue de ta blessure, en attendant les autres examens?

STING: J'étais dans les vappes à l'hôpital — complètement HS. On m'a placé une minerve et on m'a bourré de [médicaments] pour calmer la douleur. J'ai dû passer une TDM et une IRM. Ils ont parlé à ma femme et elle m'a donné quelques détails, mais je dois encore [passer des examens]. J'ai entendu parler d'une sténose cervicale mais c'est tout. Je ne sais pas s'il y a autre chose. Le docteur a dit à ma femme: "Il va falloir qu'il se fasse tariter. Il a eu de la chance d'en réchapper.”

Regardez des vidéos exclusives de Night of Champions

WWE.COM: Pour le moment, quels sont les pronostics à court et à long terme?

STING: J'avais des fourmillements dans les bras, les deux bras endormis jusqu'au bout des doigts. Et puis, plus tard dans le match, j'ai senti un truc qui n'allait pas et cette fois [les fourmillements] sont passés des deux bras aux jambes et je ne sentais plus mes jambes non plus. Comme si elles étaient en caoutchouc. Je ne sais pas comment décrire ça autrement. J'ai dû me mettre à quatre pattes pendant une minute pour me remettre. J'étais un peu… j'étais inquiet.  

À long terme, je ne sais pas, je vais déjà essayer de m'occuper du court terme et voir comment tout ça se développera.

WWE.COM: Est-ce que tu comptes remonter sur le ring? En as-tu le désir?

STING: [longue pause] Hmmm, si le scénario le permet… si le scénario le permet, oui.

WWE.COM: As-tu pris conscience du moment exact où tu t'es blessé pendant le match?

STING: Oh, oui, complètement, Deux fois dans les tendeurs. La première fois, je l'ai ressentie comme un coup de fois. [pause] Ceci dit, c'est ma faute. J'aurais dû le savoir. La seconde fois, je me suis envolée et je suis retombée sur les tendeurs en pensant, “Allez, ça ne va pas se reproduire,” et ça s'est reproduit. La deuxième fois, c'était pire.

WWE.COM:  C'est là où tu as un peu perdu tes jambes.

STING: Oui.

WWE.COM: As-tu regardé le match?

STING: Non, je ne l'ai pas vu.

WWE.COM: Tu veux le voir?

STING: Tu sais, pendant 30 ans, je ne me suis vu catcher que très très peu, donc je ne le verrai probablement pas.

WWE.COM: Peux-tu décrire ce qui t'est passé par la tête vers la fin, quand l'arbitre a arrêté le match?

STING: L'arbitre, le docteur, tout le monde me parle: “Tout est OK? Qu'est-ce qui se passe? Tu peux continuer? Tu vas bien? Dis-nous ce qui se passe.” Et tout le temps, je me disais, “Oh, mec, pas maintenant,” Je veux dire, je voulais que le match soit bon, tu comprends? Et même si c'était la dernière chose que je faisais dans le ring, je ne voulais pas partir comme ça.

“Que Dieu me vienne en aide.” J'ai essayé de ne plus y penser, tu vois? “Allez, allez.” J'ai bougé mes pieds ou remué mes orteils, juste essayé de ressentir quelque chose, de retrouver mes jambes. Ça a semblé aller un petit peu mieux. J'avais encore des fourmillements dans les doigts mais pas encore dans les jambes. J'ai dit, “Laissez-moi continuer, je veux essayer.” Donc je me suis levé et je me suis éloigné d'eux et on a continué.

WWE.COM: À un moment, pendant l'examen, la foule s'est mise à chanter, “Sting! Sting! Sting!” En avais-tu conscience et si oui, est-ce que ça t'a motivé?

STING: Je ne m'en souviens plus. Je ne me souviens pas d'avoir entendu chanter “Sting!” [pendant l'examen], mais j'étais très cohérent. Les docteurs me parlaient — tout le monde me parlait donc je savais ce qui se passait. J'aimerais pouvoir dire qu'à ce moment, j'ai entendu et compris ce que le public faisait. Du plongeon de la troisième corde sur Seth au sol [avant l'examen], la foule a commencé à chanter “Sting!” et j'ai pensé, “Waouh.” Je veux dire, ils voient ce [type d'actions] toutes les deux minutes, mais je pense qu'ils l'ont d'autant plus apprécié que ça venait d'un vieux mec de 56 balais.

WWE.COM: Comment décrirais-tu ton match contre Seth Rollins?

STING: C'était un vrai plaisir. Je suis honoré. Après 30 passés à travailler avec les meilleurs et les plus grands, [Rollins] est, je vous le dis, il est le meilleur. Ce mec connaît son art. Et je pense qu'il n'a pas encore découvert le dixième de son potentiel. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi doué. Il dispute deux [matches] à Raw, deux [matches] pendant le pay-per-view, il fait partie de tous les autres programmes et c'est très physique. Il a des mecs qui viennent de tous les côtés. Il a énormément de travail. Il a énormément de pression et il sait la gérer. Il a prouvé qu'il pouvait le faire. Je suis très heureux d'avoir eu une chance de travailler avec lui. C'est le genre de mec qui pourrait venir avec un balai et en faire un match très intéressant, un match que les gens finiraient par adorer.

WWE.COM: C'est un énorme compliment venant de la part de Sting.

STING: Vraiment, je ne peux pas dire le contraire. Il a passé sa tête dans l'ambulance et dit, “Mec je suis vraiment désolé. Je ne sais pas ce qui s'est passé.” J'ai dit, “Seth, ne t'inquiète pas. Ce n'est pas ta faute.” Et pendant un quart d'heure, il a dit, “Je voulais te dire quel honneur c'était, un vrai plaisir. Je n'arrive pas à croire que j'ai eu une chance de t'affronter et de travailler avec toi. Je portais ton costume pour Halloween quand j'étais gosse.” Il a continué mais mec, ce jeune homme ne sait pas combien j'apprécie d'avoir pu bosser avec lui.

WWE.COM: Du coup, où en est Sting? Était-ce ton dernier match?

STING: Je déteste qu'on me pose cette question parce que la réponse est un vrai point d'interrogation et le point d'interrogation est aussi gros qu'il pourrait l'être à ce stade.

WWE.COM: On verra bien?

STING: Oui, pour le moment.

WWE.COM: Le plus important c'est que tu en aies réchappé. Il y a eu pas mal de spéculations sur Internet quant à ce qui s'est passé, donc je te remercie d'avoir pris le temps de nous répondre. Un dernier mot pour tes fans?

STING: Je ne suis pas allé sur Internet, mais j'ai entendu des choses ici et là. Pour être franc, je me suis enfermé quand je suis rentré chez moi. Tu n'as pas idée du nombre de textos et d'appels que j'ai reçus. Mais écoute-moi, je suis reconnaissant, je remercie les fans de catch aujourd'hui – après 30 ans – et tout ca me va droit au coeur. Je les aime aujourd'hui encore plus qu'avant.