Site officiel de WWE

Le Père le Plus Dangereux du Monde: Kevin Owens parle de sa vie de père, mari et de son statut d'homme le plus impitoyable de la WWE

3 décembre 2015

Page 1 sur 3

Si vous vous demandez à quel moment Kevin Owens a décidé de donner un coup de poing dans la mâchoire de John Cena, sachez que ça n'était ni une question de fierté, ni de titres, ni même d'argent. Tout était question de famille — la famille d'Owens pour être plus précis.

“J'ai emmené mon fils voir un show de la WWE à Montréal,” déclare Owens à WWE.com. “Je n'avais pas de contact à la WWE ou autre [à ce moment-là]. Je n'étais qu'un catcheur indépendant, et j'ai emmené ma famille voir le show parce que mon fils voulait voir John Cena.”

On a acheté des places au premier rang et on s'est assuré d'être aux premières loges derrière la barrière de sécurité mais cette décision était bien plus qu'une histoire de champ de vision élargi sur le leader de la Cenation en action: le 15 fois Champion du Monde a l'habitude de faire un tour de ring après ses matchs pour taper dans la main des fans et le fils d'Owens voulait avoir une chance de faire un high-five à son héros. 

Et surtout, Kevin Owens voulait que son fils fasse un high-five à son héros.

 


Dans l'Univers: WWE international

“Mon fils est ce que j'ai de plus cher au monde,” explique Owens. Vu que le CV d'Owens se lit moins comme une liste de scores que comme une longue liste d'ennemis pulvérisés, d'amis trahis et d'os brisés – tous ceux qui ont eu le malheur de se trouver en travers de sa route – ce fait semble plus qu'un peu surprenant. Mais c'est pourtant la vérité. “Je voulais que mon fils garde pour toujours un souvenir de John Cena qui lui serre la main.”

Ce moment n'a pas eu lieu. Une vrille du destin rare a fait que Cena a quitté l'arène tout de suite après son match et les Owens sont restés le bec dans l'eau. L'un des deux l'a pris encore plus mal que l'autre et ce n'est pas celui auquel on pouvait s'attendre.  

“Je me souviens que mon fils était un peu triste,” raconte Owens. “Deux minutes plus tard, il allait très bien, mais moi, ca ne m'a pas quitté. Et je me suis dit qu'un jour je monterais dans le ring contre John Cena et je lui ferais payer.”

Il est vrai qu'Owens ferait tout pour sa famille. Ce n'était pas un hasard si Cena s'est retrouvé sur la route de KO mais même s'il avait donné ce high-five à son fils, il y a de grandes chances que KO l'ait poursuivi à un moment ou à un autre. Pour un auto-proclamé “chasseur de primes”, démolir Cena, c'est toucher la cagnotte.

Interview exclusive: Owens démolit "John Cena Land" | Regardez Owens vs. Cena à Elimination Chamber

Il s'avère que c'est aussi le cas pour toutes les étapes importantes d'Owens, incroyablement audacieuses. Avoir failli briser le dos de Sami Zayn pour lui arracher le titre de la NXT lui a valu un chèque de champion qui a mis du beurre dans les épinards de la famille. Avoir répondu à l'appel de Cena pendant l'U.S. Open Challenge l'a catapulté de la NXT au main roster, avec le salaire de main roster qui allait avec. Avoir griffé Ryback aux yeux pour lui arracher le titre Intercontinental … vous voyez le genre.

 

“J'apprécie chaque seconde que je passe dans le ring,” déclare Owens. Quand on voit son regard quand il détruit quelqu'un, on sait que c'est la vérité. “Mais aujourd'hui, les perspectives sont plus grandes et mes objectifs plus importants, et il s'agit de prendre soin de mes enfants et de ma femme et de m'assurer qu'ils aient un bel avenir.”

“Tout ce que je fais, c'est vraiment pour ma famille. Ce ne sont pas des paroles en l'air,” dit Owens. “Je pars le vendredi matin sur la route pour catcher pour la WWE et gagner de l'argent pour que je puisse revenir mercredi matin et m'occuper de ma famille. Tout ce que je dois faire entre temps, je dois le faire pour pouvoir subvenir à leurs besoins.”