Site officiel de WWE

Dean Ambrose bat le Champion Intercontinental Kevin Owens

14 décembre 2015

Page 1 sur 2

 

Boston — Vous vouliez un combat? Le Champion Intercontinental Kevin Owens et Dean Ambrose vous en ont offert un à WWE TLC 2015.

Deux des bagarreurs les plus imprévisibles de la WWE se sont battus pour le titre Intercontinental, mais c'est The Lunatic Fringe qui s'est avéré le plus rusé. En transformant la Pop-Up Powerbomb d'Owens en un hurricanrana époustouflant qui a débouché sur un tombé, Ambrose a prouvé que la précision battait la force et que le timing battait la vitesse.

Regardez des extraits de WWE TLC 2015 offerts par WWE Network 

Une stratégie était exactement ce qu'il fallait à Ambrose avant son combat contre Owens. S'il ne s'en était tenu qu'au Champion Intercontinental, "The Lunatic Fringe" aurait été trop secoué mentalement pour le battre avant même que le match ne commence. La guerre cérébrale a commencé au moment où Owens a passé le rideau, un micro à la main, pour insulter les fidèles de Boston avant de jurer d'écraser le cafard qu'est Dean Ambrose.

Découvrez les photos de cette guerre pour le titre Intercontinental

C'était des paroles de défi mais The Lunatic Fringe ne s'est pas immédiatement précipité sur le champion. Il a préféré attendre que la cloche ait sonné avant de se ruer sur sa cible. Ces deux compétiteurs sont des lutteurs extrêmement talentueux mais les premières minutes de ce match ressemblaient moins à du divertissement sportif qu'à une bagarre de parking dans un quartier mal famé.

Regardez les vidéos exclusives de WWE TLC 2015

En dépit de la frénésie d'Ambrose, c'est Owens qui a pris le contrôle le premier. Le bagarreur Canadien a dicté le rythme en ralentissant son adversaire fou par des chinlocks et en contrant toutes les prises qu'Ambrose essayait de placer pour revenir dans le match. Il déclare peut-être qu'il est un chasseur de primes, mais ce match représentait plus qu'un chèque pour le Champion Intercontinental. Owens a indubitablement aimé passer son adversaire à tabac.

Bien sûr, Ambrose est le type de compétiteur qu'il faut renverser au volant d'un tank si on veut l'arrêter par la force seule. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'il n'éjecte Owens du ring avant de le river au sol après un plongeon téméraire à travers les cordes.